Espagne – Week-end en Andalousie

Circuits  — Rédigé par aminezid — 28 avril 2015
Espagne – Week-end en Andalousie
Séville est une importante agglomération, où il y a beaucoup de choses à découvrir. La capitale de l’Andalousie est l’une des plus belles villes du monde. Le climat fort agréable, rend les visites encore plus attrayantes. Certains monuments comme la cathédrale, la Giralda, l’Alcazar, etc., sont incontournables.  Séville est située dans la vallée du Guadalquivir. Elle a bénéficié d’un riche mélange des cultures juives, européennes et arabes.  Son patrimoine architectural est une véritable merveille.


Avant de parler des principaux monuments à voir, parlons d’un événement très important pour la ville : la Semaine Sainte. Elle se déroule chaque année entre le dimanche des Rameaux et le dimanche de Pâques. Durant une semaine, Séville vit au rythme des animations, la plus conviviale est sans doute la mise en place d’immenses tables dans les rues de Séville. Vous pourrez découvrir les spécialités culinaires telles les torrijas (pain perdu) ou les flamenquines (paupiette de veau, fromage, jambon). Cette fête laisse un souvenir inoubliable, même pour les non-croyants, c’est l’occasion de partager de chaleureux moments avec la population andalouse.

Autre fête célèbre à Séville, la Feria de Séville, qui se déroule 15 jours après la semaine Sainte. Les Sévillans marquent ainsi le retour du printemps. Des gitanes dansent le flamenco dans les rues, avec leurs éventails. Sur l’autre rive du Guadalquivir, des cavaliers chevauchent les avenues sur de magnifiques montures. Et le soir venu, les habitants se rendent dans le quartier de Triana, où est organisé une foire. Vous mangerez dans les casetas des plats traditionnels. La population sera habillée en costumes andalous et, inévitablement les arènes de la Maestranza seront remplies par la foule pour assister à un sport qui ne fait pourtant pas l’unanimité : la corrida. Le Feria de Séville dure une semaine, elle se termine par un magnifique feu d’artifice.

La cathédrale de Séville est très impressionnante, elle fait partie des cathédrales les plus grandes du monde, elle abrite de splendides vestiges, la tombe de Christophe Colomb (l’authentique) se trouve à l’intérieur du monument. En 1987, elle a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Ne manquez pas d’admirer le patio des orangers, la chapelle royale, le choeur central, puis la grande sacristie.

L’ancien minaret de la Grande mosquée Almohade de Séville s’appelle la Giralda, celle-ci a été convertie en clocher, ce qui confère à la cathédrale un caractère oriental. C’est l’un des monuments issus de l’architecture hispano-musulmane, les mieux préservés. En accédant à son sommet, vous aurez une vue exceptionnelle sur la ville de Séville. Le troisième monument incontournable quand on visite Séville quelques-jours, est l’Alcazar. Sept siècles durant, le palais a abrité les différentes familles royales qui se sont succédé.

Les endroits à ne pas manquer au sein du palais sont la Porte du Lion, le salon des amiraux, le Palais gothique, la cour des demoiselles, la cour des poupées, les bains et les jardins.

Les jardins de l’Alcazar sont à voir aussi la nuit, quand le palais tout entier s’illumine. Le décor presque magique, captivera toute votre attention.

Au cœur de la vieille ville vous ne manquerez pas d’admirer la Casa de Pilatos, différents styles architecturaux sont représentés au sein de cet unique monument : mudéjar, gothique et renaissance.

Vous apprécierez aussi flâner sur la Place d’Espagne, ici, toutes les provinces espagnoles sont représentées en céramiques. Vous pourrez faire ainsi le tour du pays sans même vous déplacer. Une petite pause entre vos visites, au Parc Maria Luisa, sera la bienvenue, vous y verrez de nombreux monuments dédiés à de célèbres écrivains espagnols. Un musée archéologique, situé sur la Place d’Amérique, peut aussi être visité. Vous n’apprécierez que mieux votre promenade si vous louez un vélo ou un «carosse-vélo», vous pourrez vous rafraîchir dans les bars Bilindo et Alfonso.

Sur la rive du Guadalquivir, la Tour de l’Or est la dernière construction musulmane de Séville, cette dernière date du 13e siècle. N’oubliez pas votre appareil photo !

Amateur ou non, on ne peut éviter l’arène de La Maestranza, elle peut accueillir 14000 personnes. Leur forme très particulière, rappelle celle d’un cœur. Elles peuvent facilement se visiter, un musée sur la corrida et les taureaux se trouve à proximité.

En vous promenant, vous irez au quartier de Santa Cruz, au Moyen-Âge c’était le quartier juif de la ville, mais après la «Reconquista», les catholiques transformèrent les synagogues en églises. Les maisons d’un blanc immaculé, bordent les ruelles, vous y trouverez beaucoup de bars, de restaurants et de magasins pour acheter vos souvenirs. C’est un quartier touristique très animé, à voir absolument. L’autre quartier de Séville à ne surtout pas manquer se nomme le Triana, c’est incontestablement le plus bel endroit de la ville. Les ruelles sont pavées et les maisons décorées de mosaïques. Cet ancien quartier pauvre est devenu aujourd’hui un endroit très à la mode.

Depuis l’exposition Universelle de Séville en 1992, la ville s’est énormément développée, le Parc Thématique de la Isla Magica, est une attraction touristique incontournable, qui rend la ville de plus en plus célèbre à travers le monde.

Séville est immense, il faudrait des jours et des jours pour pouvoir tout visiter. En un week-end, il est malgré tout possible de voir les plus célèbres attractions de la capitale d’Andalousie. Vous tomberez sous le charme de cette cité qui a gardé les traces de son passé et ses parfums d’orient.

À lire dans la même thématique
À propos de l'auteur
aminezid

(0) Commentaires de visteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *