Rome, la Ville Éternelle de Romulus

Rome, ville d'exception, séduit pour son histoire et son patrimoine

Monuments et patrimoine  — Rédigé par mlepore — 30 novembre 2011
Rome, la Ville Éternelle de Romulus

Rome, ville aux 7 collines, est marquée par son histoire. Sa population, son architecture, ses tendances religieuses prennent racines dans la fondation de la cité de Rome, siècles après siècles. Capitale administrative d'Italie, la ville de Rome, attire les vacanciers pour ses nombreux attraits touristiques.

Rome, une ville d’histoire

Rome

La légende de Rome

Rome a été fondée, selon la légende, par Romulus, fils du dieu Mars et descendant d’Enée de Troie, en 753 avant Jésus Christ sur le mont Palatin. Romulus et son frère Remus auraient été élevés par une louve après avoir été chassés du royaume par leur oncle. Pour se venger de ce dernier, les deux frères décident de fonder la ville de Rome. Lors de la création de la cité de Rome, Romulus tue son jumeau qui l’avait défié en enjambant le tracé sacré délimitant la ville, le « Pomœrium ». Romulus se retrouve ainsi seul à la tête d’une Rome naissante et donne son nom à la cité. Les Romains, majoritairement masculins, enlèvent les femmes du peuple voisin, les Sabins, pour en faire leurs épouses. Les Sabins leur déclarent la guerre mais les deux peuples finissent par s’allier pour ne former qu’une seule patrie. Tarquin le Superbe, est le 8ème roi qui succède à Romulus. Il est banni du royaume par les Romains qui instaurent la République en 509 avant Jésus-Christ. Rome est ensuite gouvernée par le Sénat. La ville s’agrandit et fait face à de nombreux désaccords entre les Plébéiens et les Praticiens. L’Empire Romain s’étend jusqu’en Afrique du Nord, en Sicile et en Espagne dès 146 avant J.C. après avoir gagné de nombreuses guerres. Devenue la puissance principale du bassin méditerranéen, Rome est en crise car son mode de fonctionnement n’est plus adapté à son ampleur. En 63 avant J.-C., Jules César devient Grand Pontife, jusqu’à son assassinat en 44 avant J.-C.. A la suite de ce coup d’état, Octave devient empereur à vie. Durant son règne et ceux de ses successeurs le développement de l’Empire Romain continue jusqu’à son apogée au deuxième siècle après J.-C.

Rome : géographie, démographie et religion

Rome

Rome

Rome est, de nos jours, située en plein cœur de l’Italie, dans la région de Latium. L’agglomération s’étend jusqu’à la Mer Tyrrhénienne qui forme le littoral de Rome. La ville est constituée du centre historique et de quatre quartiers urbains. Le cœur de Rome est l’un des centres historiques les plus colossaux, avec 300 églises, 2000 palais, de nombreux sites archéologiques et les monuments gouvernementaux majeurs. Outre le quartier historique, Rome compte également 4 quartiers, encerclés par l’autoroute de la ville, qui regroupent des monuments plus modernes. Au delà, de nombreux arrondissements ont vu le jour, accueillant de nouveaux quartiers résidentiels et des zones professionnelles tertiaires. Les habitants de Rome bénéficient d’un climat méditerranéen tout au long de l’année qui leur permet de passer des mois d’hiver doux et des étés chauds.
Actuellement, le cœur de Rome comprend environ 2,7 millions de Romains alors que la totalité de son agglomération compte 4 millions d’habitants. Il s’agit de la 3ème agglomération et de la ville la plus peuplée d’Italie. Les résidents de nationalité étrangère ne représentent que 10% de la population globale.
Rome est aujourd’hui la capitale de l’Église Catholique. En 1929, la Cité du Vatican est fondée (incluant entre autres, la Basilique Saint-Pierre) et constitue le plus petit État au monde. La ville est de plus, le berceau de l’Ordre de Malte, une organisation religieuse catholique dont les actions sont humanitaires.

Rome pour les touristes

Rome

Le Colisée de Rome

Rome est une ville rêvée pour les touristes sensibles à l’histoire, aux monuments et aux œuvres d’arts. La ville offre en effet un large panel de visites et sites à découvrir, tant dans son centre antique que dans le reste de la cité romaine. Le centre historique de Rome accueille les visiteurs dans son Colisée, aujourd’hui partiellement détruit. A l’origine, cet amphithéâtre pouvait recevoir 75 000 spectateurs lors des combats de gladiateurs. Au Moyen-Age, le Colisée a peu à peu été pillé de ses pierres au profit d’autres monuments, notamment la Basilique Saint-Pierre. Le centre historique abrite d’autres chefs d’œuvres architecturaux comme le Panthéon, les Aqueducs, le Palatin, le Capitole… Les vacanciers ont également la chance de pouvoir se promener sur des places mythiques comme la place Farnese, la Campo dei Fiori, la Bocca della Verità ou sur des ponts légendaires comme le pont Saint-Ange ! Rome regorge d’églises et basiliques à explorer (Basilique Saint-Pierre, Basilique Saint-Paul hors les murs, église Gésu, église Saint-Louis des Français, église Sainte-Marie de la Minerve…) mais également de monuments divers à voir comme la Villa Médicis ou la Villa Farnesina. Pour se détendre dans un parc, Rome propose de visiter celui de la Villa Borghese. Venir à Rome c’est prendre le temps de parcourir le cœur historique de la ville à pied, de se rendre au Vatican pour voir la Basilique, la Chapelle Sixtine ou le musée, de sortir de la ville pour aller à la Villa d’Hadrien par exemple. Rome est tellement riche en sites à ne pas manquer que plusieurs voyages dans la ville sont nécessaires pour apprécier tous ses monuments et attraits.

Un site parle du magazine : Annuaire web generaliste

À lire dans la même thématique
À propos de l'auteur
mlepore

(0) Commentaires de visteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *