Le transsibérien, un voyage légendaire

Avec le transsibérien, traversez l’espace et le temps

Autour du monde Circuits Roots  — Rédigé par adesert — 04 avril 2012
Le transsibérien, un voyage légendaire

Le transsibérien est une ligne de train mythique qui s’étend sur plus de 9000 kilomètres et qui traverse près de 1000 gares. Reliant Moscou à Vladivostok le transsibérien vous fait traverser tout le territoire de Russie d’ouest en est. De l’Oural à la mer du Japon, découvrez les merveilles historiques, géographiques et humaines que peut vous offrir le transsibérien.

Le transsibérien, le plein d’histoire

Le transsibérien parcourt l’histoire

Les 9000 kilomètres de voies ferrées du transsibérien ont été réalisés entre 1888 et 1916. Il aura donc fallu 28 ans aux ouvriers russes du 19ème siècle et du début du 20ème siècle pour venir à bout de ce formidable projet. C’est sous l’impulsion du gouvernement impérial russe que le transsibérien a vu le jour. L’objectif était de désenclaver la Sibérie, territoire reculé à l’extrême orient du continent. La ligne a donc permis à la fois le développement de Vladivostok, le « Seigneur de l’Est », gigantesque port marchand qui assure les relations commerciales avec la Corée, le Japon, la Chine et même les Etats-Unis, mais aussi, par conséquent, le développement de la capitale des Russies. C’est tout le passé de la Russie que le transsibérien vous fait traverser. A Moscou, vous pourrez visiter le Kremlin, résidence et tombeau des Tsars, la Place Rouge chargée d’histoire, la superbe cathédrale Basile le Bienheureux et les monastères orthodoxes. Vous pourrez ensuite faire escale à Ekaterinbourg, où le transsibérien vous laissera vous imprégner des événements de la révolution russe de 1917 : c’est dans cette ville que toute la famille du Tsar Nicolas II fut tuée, symbole de la chute de l’Empire. Le long trajet est jalonné de vestiges, d’anciennes bases militaires soviétiques et de villages typiques. Splendeur et décadence de l’URSS pourrait être le sous-titre de votre séjour en transsibérien au cœur de l’histoire. Enfin vous terminerez votre voyage à Vladivostok ou même, si le cœur vous en dit, à Oulan Bator, capitale Mongole, ou à Pékin, cœur de l’Empire du Milieu.

Le transsibérien, bouleversement garanti

Le transsibérien, un spectacle éblouissant

Le transsibérien, avec ses 9000 kilomètres de voies, vous fait traverser 7 fuseaux horaires ! Vous traversez ces fuseaux au rythme du train qui, lui, reste à l’heure de Moscou. Vous pouvez ainsi vous réveiller un matin… à 18h ! Le bouleversement est complet. Véritable apprentissage, le voyage en transsibérien vous impose de prendre le temps, loin de la cohue des grandes villes et du stress quotidien. Pendant les 5 jours de train qui séparent Moscou de Ulan Ude, à la frontière mongole, vous pouvez profiter de la perte de repères qu’impose le transsibérien pour lire, admirer par la fenêtre les magnifiques paysages et, tout simplement, aller à la rencontre des autres passagers. Avec vous ils partageront le thé, boisson prisée des Russes et des Mongoles qui font le trajet, joueront aux cartes, discuteront et vous donneront une idée de leurs cultures et de leurs pays. Vous pourrez acheter la nourriture préparée sur place par la Provodnitsa, la responsable du wagon, et apprendre avec elle les rudiments du russe. Le transsibérien, c’est une formidable aventure humaine. Mais ne vous laissez pas trop emporter : vous ne devez surtout pas manquer le lac Baïkal le long duquel passe le transsibérien. Cette merveille naturelle, classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1996, est la plus grande source d’eau douce au monde. Il représente à lui seul 20% du volume mondial d’eau douce. Et pour cause, avec ses 636 kilomètres de long sur 48 de large, il représente 23 400 kilomètres cubes d’eau ! Il atteint par endroit 1637 mètres de profondeur ! Prenez donc le temps d’y faire escale et logez quelques jours dans les villages de pécheurs qui le bordent. Profitez d’une des plus fabuleuses merveilles du monde.

Le transsibérien pratique

Le transsibérien, comment ça marche ?

Le transsibérien vous fait rêver ? Vous pouvez vous le permettre. De nombreuses options s’offrent au voyageur audacieux qui veut tenter l’aventure du transsibérien. De la version la plus « roots » au grand luxe, tout est possible. Par conséquent, il y en a aussi pour toutes les bourses. Pour un trajet partiellement organisé, c’est-à-dire où vos billets de trains sont pris et où vous logez chez l’habitant lors des escales, il faut compter environ 2000 euros par personnes. Ce prix comprend votre billet d’avion pour atterrir à Moscou et pour repartir de Vladivostok ! En version grand luxe, dans un train somptueux reprenant le style et le service du légendaire Orient Express, il vous faudra compter au moins 5000 euros par personne. De nombreuses agences proposent des formules adaptées en fonction de vos désirs… et de votre portefeuille. Espace est-ouest par exemple est une petite agence suisse spécialisée dans les trajets en transsibérien : son créateur a fait 70 fois le parcours mythique ! L’agence peut prendre uniquement vos billets de train ou organiser complètement votre séjour, en individuel ou en groupe : il y en a pour tous les goûts. Bien sûr, de nombreuses autres entreprises proposent aussi des trajets en transsibérien : nouvelles frontières, pouchkine tours et bien d’autres. La seule chose à retenir c’est que vous aurez besoin d’un visa pour chaque pays que vous traverserez : les agences peuvent être d’une aide précieuse pour cela. En dehors de ça, vous pouvez vous laisser aller en toute sérénité : les Russes et les Mongoles sont charmants et la sécurité tout au long du parcours est garantie. Laissez-vous tenter : sautez dans le prochain transsibérien !

À lire dans la même thématique
À propos de l'auteur
adesert

(0) Commentaires de visteurs

Les commentaires sont fermés