Le tourisme social : qu’est ce que c’est?

Clubs et hôtels  — Rédigé par raphaelle — 09 novembre 2015
Le tourisme social : qu’est ce que c’est?

Le principe du tourisme social, en quelques mots, est simple : donner accès aux pratiques touristiques et aux loisirs de vacances au plus grand nombre de personnes. Placé dans le courant du tourisme alternatif (au même titre que le tourisme durable par exemple), il est plébiscité par de nombreux français. Et pourtant, difficile de s’en faire une idée précise! Saviez vous, par exemple, que les formules en village vacances tout inclus ou que les séjours en colonies de vacances pouvaient être assimilées à du tourisme social ? Voici donc un article pour faire le point sur cette pratique touristique.

Tourisme social : la définition du Ministère de l’économie

Loin d’être marginal, le tourisme social est encadré par le Ministère de l’économie, qui le définit ainsi :

Selon la CCN 3151 du Tourisme social et familial – étendue par l’arrêté du 30/06/86- JO09/07/86, l’activité du tourisme social et familial regroupe « des organismes de tourisme social et familial sans but lucratif, dont l’activité principale est de mettre à la disposition de leurs usagers des logements en maisons familiales, centres et villages de vacances à équipements légers ou développés et, accessoirement, d’exploiter des terrains de camping caravaning ou d’organiser des séjours ou des voyages de vacances ou de loisirs. Les organismes concernés par la présente convention exercent l’activité principale suivante : exploitation de maisons familiales, centres et villages de vacances mettant éventuellement à la disposition des touristes des services de restauration, de loisirs ou de sports et des installations sanitaires. A titre accessoire, ils peuvent exploiter des terrains de camping caravaning, des agences de voyages. » (CCN, Titre 1er, Article 1 modifié par l’avenant 36 du 22/05/01).

Cette définition est extraite de la Convention Collective nationale du Tourisme social et familial. Source : http://www.economie.gouv.fr/ess/tourisme-social-cest-quoi

 

Le tourisme social : l’accès aux activités

L’un des buts principaux du tourisme social est de favoriser l’accessibilité des loisirs et des destinations touristiques au plus grand nombre. En bref : favoriser la découverte et l’échange et donner à chacun sa place dans la société, comme son nom l’indique!

Pour vous donner une idée, le tourisme annuel en France représente 24 millions de journées et vacances, pour un chiffre d’affaires de 2.9 milliards d’euros et 20 000 emplois directs. Familles, seniors : 3.2 millions de vacanciers sont concernés par le tourisme social. C’est pour cela que les clubs vacances pour toute la famille ont autant de succès : on peut y découvrir de nombreux loisirs grâce à des formules tout compris!

Le tourisme social : un tourisme pour les familles

Les familles sont les principales concernées par le tourisme social. Il est d’ailleurs intéressant de noter que la naissance du concept coïncide avec celle des congés payés : à l’époque, on parlait de tourisme populaire. On est donc loin d’une vision de tourisme « humanitaire » à l’autre bout de la planète : le tourisme social est plutôt destiné à faire marcher l’économie française.

C’est d’ailleurs à cette même époque que sont apparus les premiers villages et clubs de vacances et les premières colonies de vacances : les groupes hôteliers se sont donc adaptés  à ce type de tourisme tout au long du siècle! Pionnière de ce mode de tourisme, la France compte d’ailleurs une très belle offre en la matière avec de nombreuses destinations et des acteurs historiques : Renouveau Vacances, par exemple, a été créé en 1954 et s’est rapproché en 2013 des Villages Clubs du Soleil (eux mêmes créés dans les années 60).

 

À lire dans la même thématique
À propos de l'auteur
raphaelle

(0) Commentaires de visteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *