A la découverte des habitats troglodytes de France

A la découverte des habitats troglodytes de France

L’habitat troglodyte désigne une architecture rudimentaire (rénovée pour certains) creusée dans la roche ou dans des souterrains afin d’y aménager des habitations. Si de célèbres sites troglodytes sont connus de par le monde (on pense par exemple à Mesa Verde aux Etats-Unis et Pétra en Jordanie), la France a également de beaux trésors à vous faire découvrir. Suivez le guide !

Rochemenier

L’Anjou, terre troglodyte

Le département de Maine-et-Loire et particulièrement l’Anjou possède près de 1 200 kilomètres de galeries souterraines avec plus de 14 000 cavités troglodytes dont la moitié est à l’abandon (mais visitable). On retrouve plus particulièrement ces habitats dans le Saumurois, entre Brézé et Montsoreau en Charente. Voici une liste non-exhaustive de villages à visiter absolument :

  • Doué-la-Fontaine, avec ses caves cathédrales
  • Rochemenier, rare village troglodyte de plaine
  • Saumur, avec ses champignonnières troglodytes
  • Trôo, et son réseau de galeries défensif, utilisé dès le Néolithique
  • Lavardin, juste à côté de Trôo
  • Brézé, et son château en partie troglodyte
  • Montsoreau, et ses caves trodglodytes
  • Rochecorbon (Indre-et-loire)
  • Luynes (Indre-et-loire)

Un conseil donc pour visiter la région des habitats troglodytes : réservez votre location de vacances à Saumur pour être au cœur du territoire !

Les autres habitats troglodytes à visiter en France

Outre l’Anjou, la France regorge de sites marqués par les habitats troglodyte. On en retrouve ainsi en Dordogne qui datent de la préhistoire, mais aussi dans la vallée de la Seine, en Provence ou encore en Charente, dont deux villages troglodytes sont sacrés parmi les plus beaux de France (il s’agit d’Aubeterre-sur-Dronne et Montsoreau).

En Dordogne, nous vous invitons à découvrir le village de la Madeleine mais aussi Belvès, Tursac et Peyzac-le-Moustier. Dans la vallée de la Seine, les villes troglodytes ou proposant des édifices troglodytes incontournables sont La Roche-Guyon, Haute-Isle, Pontoise, Auvers-sur-Oise et Mézières-sur-Seine dans les Yvelines. En Provence, rendez-vous dans la région de Bollène mais aussi à Lamanon, Saint-Chamas, Quinson, Buoux, Cabrières-d’Aigues et Baux-de-Provence. On retrouve également de shabitats trogolodytes de façon plus ponctuelle en Picardie et dans le Nord-Est de la France.

L’aventure troglodyte

Au-delà de la simple visite d’habitats troglodytes, notez qu’il est aussi possible d’y dormir ! Un gîte vers Saumur, plus précisément à Souzay-Champigny, Brissac Loire Aubance ou encore Turquant vous invite ainsi à découvrir l’aventure troglodyte de l’intérieur. L’Anjou souterrain se dévoile alors pour une nuit d’exception.

Certains gîtes sont superbement aménagés. A Turquant, la « Demeure de la Vignole » vous propose un habitat complet avec une piscine intégrée. « Farfadine et Troglos », à Doué-En-Anjou, propose quant à lui des chambres confortables dans des grottes creusées par les troglodytes. Le « Logis Troglo du Vigneron », hébergement 5 étoiles, vous invite lui à profiter du confort du 21ème sicèle avec des chambres très confortables et un jacuzzi dans un hébergement viticole authentique du 18ème siècle. Comptez entre 60 et 90 euros la nuit pour dormir dans la pierre.

Entre charme ancestral et décors époustouflants, les habitats troglodyte ont une expérience unique à vous offrir. Sauterez-vous le pas ?

À lire dans la même thématique
À propos de l'auteur
O2