5 conseils pour survivre à un vol long-courrier

5 conseils pour survivre à un vol long-courrier
Aile d'avion devant nuage

Organiser un beau voyage de l’autre côté du globe, il n’y a pas mieux. Mais le vol de 10 heures pour s’y rendre… on s’en passerait bien ! Malheureusement, il faut bien faire avec, alors autant s’organiser de manière à ce que ce vol se passe au mieux.

Wmag Voyage vous donne 5 conseils avertis pour survivre à un vol long-courrier :

1 – Porter une tenue confortable

Vous trépignez d’impatience à l’idée d’enfin prendre votre vol Lyon – New-York et découvrir la Grosse Pomme, habillé à la manière des héros de vos séries préférées ? Oubliez tout de suite ! Inutile de bien s’habiller pour un vol long-courrier, c’est le genre de décision que l’on regrette bien vite.

Pour votre voyage en avion, privilégiez le confort ! Cela ne signifie pas pour autant que vous devez négliger votre tenue. Optez tout simplement pour des vêtements qui ne soient pas trop près du corps, serrés ou trop légers.

Pour votre vol long-courrier, prévoyez une tenue ample, fluide, mais qui couvre bien vos jambes et vos bras. Prenez également un pull ou un sweat avec vous et un foulard. On a parfois tendance à l’oublier, mais il peut faire très froid dans les aéroports et dans les avions, à cause de la climatisation !

Passagers dans un avion

2 – Bien s’hydrater durant le vol

L’air est très sec à l’intérieur des avions, et on oublie souvent de boire régulièrement lorsqu’on reste plusieurs heures à somnoler sur son siège… Nous vous conseillons donc d’emporter avec vous une petite bouteille d’eau vide, que vous pourrez remplir une fois l’étape du contrôle passée.

Votre peau aussi risque de s’assécher et de tirailler dans l’avion : prenez avec vous un petit tube de crème hydratante, de moins de 100 mL ! Prévoyez également du sérum physiologique, pour éviter d’avoir les yeux secs.

En parlant d’yeux, si vous portez habituellement des lentilles, mieux vaut éviter de les porter pour ce vol de plusieurs heures ! Elles vous gêneraient pour dormir et vous auriez très vite les yeux secs… Alors, n’oubliez pas vos lunettes !

3 – Bouger régulièrement

Un vol Lyon – Bangkok c’est long, très long…Près de 15 heures pour tout dire ! Il est très mauvais pour votre circulation sanguine de rester assis durant tout ce temps, sans bouger.

Vous devez penser à régulièrement étendre vos jambes, faire de petits mouvements circulaires avec vos chevilles et vos pieds. Et surtout, vous lever ! Vous diminuerez ainsi le risque de développer une thrombose veineuse (caillot sanguin se formant généralement dans les jambes), qui est généralement renforcée dans l’avion à cause de la pression et de l’immobilité.

Souvent, on a les jambes qui gonflent et deviennent lourdes au bout d’un moment… Voilà pourquoi les pantalons serrés sont à oublier. Également, il est impératif de se lever environ toutes les deux ou trois heures pour faire quelques allers-retours dans le couloir de l’avion. Vous en profiterez pour vous rendre aux toilettes !

4 – Prévoir de quoi s’occuper dans l’avion

10 ou 15 heures en avion, ça peut sembler être une éternité… Bien souvent les vols long-courriers sont équipés d’écrans pour regarder des films, alors pensez à prendre avec vous un casque audio ou des écouteurs, pour éviter de devoir utiliser ceux fournis par la compagnie, rarement de grande qualité.

Pourquoi ne pas prendre avec vous un petit roman de poche ou une liseuse ? Vous finiriez enfin ce fameux livre commencé il y a de cela des mois !

Enfin, si vous voyagez à plusieurs, essayez de réserver des places côte à côte, pour pouvoir discuter un peu. Bien sûr, parlez à voix basse, vos voisins n’ont certainement pas envie de connaître les moindres détails de votre vie, ou d’être coupés dans leur sommeil !

Passagers d'un avion en train de dormir

5 – S’équiper pour bien dormir durant le voyage

Le mieux pour ne pas voir le temps passer, c’est encore de piquer un petit somme ! Pour rendre votre vol Lyon – Beyrouth le plus confortable possible, vous pouvez par exemple prendre avec vous un coussin de voyage, pour pouvoir reposer votre tête sans faire souffrir vos cervicales. Un masque de nuit peut également se révéler bien utile !

Si vous ne voulez pas vous embarrasser de tout ce matériel, prenez au moins avec vous une paire de boules Quies, pour vous couper efficacement du bruit de l’avion et trouver le sommeil plus facilement. Cela prend peu de place et peut vite se révéler indispensable si certains passagers ronflent, parlent bruyamment ou pire encore… si des enfants dissipés voyagent avec vous !

Il ne vous reste maintenant plus qu’à préparer votre valise et profiter du voyage !

Sources images : Unsplash et GettyImages

À lire dans la même thématique
À propos de l'auteur
emmanuelle